0

Donner un sens à sa vie

Je suis en train de lire « Le succès selon Jack« , de Jack Canfield. Publié en 2005, le co-auteur de la série Bouillon de poulet pour l’âme répertorie dans ce livre 64 principes simples à comprendre, qui devraient nous mener au succès. Simple à comprendre, oui. Mais simple à mettre en application? J’y travaille!

Sans embarquer dans tous les principes énumérés dans le livre, j’aimerais vous en expliquer un.

Le deuxième principe qui est présenté est, selon moi, le plus grand propulseur de nos actions, notre pierre d’assise : « Découvrez votre raison d’être sur terre ». Rien de moins! À ce sujet, Jack rejoint les propos du Dr Viktor Frankl sur l’importance de donner un sens à sa vie. J’aurai l’occasion de revenir sur les travaux du Dr Frankl dans un autre billet. Poursuivons avec Jack.

Donc, quand on met en mots le sens – ou la mission – que l’on se donne, toutes nos actions s’alignent plus aisément vers un but et, ultimement, vers le succès.

Le livre propose une façon simple d’écrire « son énoncé de raison d’être ». Cet exercice provient de Arnold M. Patent, coach spirituel[i].

Vous êtes prêts? Prenez un papier et un crayon…

1)      Écrivez deux de vos qualités les plus importantes pour vous.
Dans mon cas, j’ai inscrit « passionnée » et « capacité de vulgarisation»

2)      Écrivez de quelle manière vous aimez vous servir de ces qualités dans vos interactions avec les autres.
Dans mon cas : « inspirer » et « faire évoluer »

3)      Imaginez maintenant la vie dans un monde idéal. Comment sont les gens? Quelles sont les relations? Quel est ce monde parfait?
Vous écrivez la phrase au présent. La vie est agréable dans ce monde.
Dans mon cas : « tout le monde apprend quelque chose de nouveau chaque jour »

4)      On fait un seul énoncé avec les trois étapes précédentes :

« Je me sens vraiment vivre lorsque j’utilise ma capacité de vulgarisation et ma passion pour inspirer et faire évoluer les autres.
Dans ce monde idéal, tous apprennent et mettent en pratique une nouvelle chose chaque jour »

Voilà! Vous faites partie de ma mission!
Maintenant, on relie notre énoncé souvent. On s’en fait des petits cartons aide-mémoire, on le met sur notre table de chevet, sur notre frigo, etc. L’idée, c’est d’avoir sous les yeux ce qui compte pour nous et de le garder à l’esprit quand vient le temps de se mettre en action.

Moi, je l’ai mis en pense-bête sur mon ordinateur.

Et ça marche!