2

Si je t’invite à courir

La course à pied, en version duo (ou trio, ou plus! )

100facon

J’aime courir en solitaire. C’est mon moment égoïste, juste à moi, pendant le quel j’existe à part entière dans le présent. Ce sont des instants où je réfléchis, où je fais le point sur la vie pour y chercher des réponses ou des solutions. C’est mon rendez-vous avec celle que je suis profondément et qui est trop souvent ensevelie sous les exigences du quotidien. Mais il m’arrive d’avoir envie de compagnie, d’avoir le goût d’échanger ou de me servir de ces moments pour connecter avec une autre personne.

Si je t’invite à courir avec moi, je me doute que ce sera une course différente. Si ta cadence est plus lente que la mienne, j’ajusterai mon pas au tien, comme une bonne hôte. Je m’attendrai à ce que tout puisse arriver puisque j’aurai choisi d’être accompagnée par un humain et non un robot. Je surveillerai tes signes de fatigue et je…

Voir l’article original 392 autres mots

1

Donnez-moi de l’oxygène!

Au gré de mes rencontres, je croise régulièrement des gens – souvent des femmes – qui se consacrent entièrement à leur famille, leur carrière, leur conjoint(e), sans prendre le temps de prendre du temps pour eux.

Pour certaines personnes, prendre du temps pour soi est égoïste. Annie d’Amours a écrit une belle métaphore sur le sujet sur le blogue Mon yoga virtuel. Prendre du temps pour soi, c’est comme les masques à oxygène dans les avions: tu dois mettre ton masque en premier pour pouvoir aider les autres, y compris tes enfants. (Merci Annie D’Amours pour l’autorisation de partage 🙂 )

Comment donner aux autres de l’énergie si nos batteries sont à plat?
Même les turbines ont besoin d’un barrage qui accumulent de l’eau pour pouvoir produire de l’énergie.

Alors, comment se porte votre réserve énergétique? Que faites-vous pour recharger vos piles?